AIDEZ A PRESERVER NOTRE ECOSYSTEME


QU’EST-CE QU’UN ECOSYSTEME?


Nous entendons le mot "écosystème" très souvent, mais savons nous ce que c’est?

 

Le concept d’écosystème est à la base de la compréhension du fonctionnement de la nature et de toutes les questions et problèmes liés à l’environnement.

 

Le mot en lui-même se divise en deux parties distinctes: "éco" qui signifie maison en grec, et le mot "système" qui veut dire "parties interactives".


Ainsi donc "écosystème" signifie que ces parties existent et cohabitent ensembles dans une même maison et ce qui peut avoir un effet sur l’une en aura sans nul doute sur l’autre.


L’écosystème est le niveau d’organisation de la nature. C’est un système écologique complexe d’un endroit déterminé, formé: par des êtres vivants (éléments biotiques), leur environ physique (éléments abiotiques) et les interactions existantes entre eux et leur milieu.

 

Tous les êtres vivants (et ceux qui l’ont été) sont des facteurs biotiques de l’écosystème; plantes, animaux, insectes, bactéries, champignons et tout être vivant y appartiennent.


Tous les éléments non vivants de l’écosystème sont des facteurs abiotiques: avec toutes les caractéristiques du climat, températures, substances chimiques présentes, conditions géologiques, et autres...


Le plus vaste écosystème est notre planète. Cependant il y en a de plus petits: un lac, une jungle, un désert ou une forêt. Une flaque formée après un orage, ou un tronc coupé avec des araignées, des fourmis et des champignons sont de petits écosystèmes.


Dans la forêt, par exemple, les oiseaux se nourrissent d’insectes et de vers de terre, qui à leur tour se sont nourris de feuilles mortes du sol. Les feuilles qui se trouvent au sol rapportent des nutriments à la terre. De plus, tous les êtres vivants qui habitent la forêt ont besoin et utilisent l’air et l’eau pour vivre, formant ainsi un écosystème.


Tous les organismes qui consomment, vivent de l’exploitation de l’écosystème, et l’espèce humaine n’est pas une exception. De la nature nous obtenons les aliments qui sont à leur tour renvoyés à la nature moyennant les résidus que nous produisons lors de notre activité. L’énergie que nous utilisons vient dans sa majorité de la combustion des réserves de composés du carbone (pétrole, charbon, gaz) déposés et gardés par le travail des producteurs de l’écosystème tout au long des millénaires.


L’action de l’homme sur la planète est un fait remarquable, surtout et tout spécialement durant le siècle dernier, sans nul doute, il n’existe aucun écosystème qui ne soit influencé par l’activité humaine. Depuis des millénaires l’homme a exploité et

modifié la nature pour subsister, mais ce n’est que lors de dernières dizaines d’années, qu’il a produit des multitudes de substances nouvelles, lesquelles se sont répartis dans toute l’atmosphère, l’hydrosphère, les sols et la biosphère.


L’impact croissant des activités humaines sur la nature est entrain de provoquer une perte de biodiversité qui élimine dans certains cas des composants nécessaires aux écosystèmes. La cause principale en est la destruction d’écosystèmes très importants, lorsque on arrange les terres pour la culture, lorsqu’on dessèche les marais, la coupe d’arbres, le changement des cours d’eau, les conditions de l’eau et de l’atmosphère dû à la pollution, ou lorsqu’on détruit des habitats pour l’extraction des ressources.


De nos jours, on ne peut comprendre le fonctionnement de la plupart de écosystèmes sans tenir compte de l’action humaine. Étant donné l’important nombre d’individus de notre espèce et l’action quelle porte sur le milieu, il est presque impossible d’en contrôler les effets secondaires.


Nous devons comprendre, que la vie humaine se développe en très étroite relation avec la nature et son fonctionnement nous affecte totalement.


Livre: Sciences de la terre et de l’environnement.

CES CONSEILS PEUVENT AIDER A PRESERVER NOS ECOSYSTEME

1º Venez à la campagne, visitant les villages et les sites naturels, seule votre présence les aide à rester en vie et si vous consommez des produits locaux (même juste un café ou une boisson non alcoolisée), vous avait aidé à l'économie.


2º Connaître et respecter l'environnement. Une approche de la nature ou du sport, il est très sain et augmente la sensibilisation sociale de nos habitats.

3º Profitez de produits saisonniers ainsi plus sain et naturel, vous pouvez obtenir  le milieu rural et ainsi vous garantir la qualité et la provenance.


4º Utilisez des contenants réutilisables, presque tous les produits que nous utilisons ont les contenants ou l’emballage jetables, ces conteneurs produisent quantité de déchets qui appauvrissent et polluent nos habitats.

5º Ne rien jeter sur nos sites naturels et, si c´est possible, le laisser un peu mieux que vous l'avez trouvé. Il est commun de trouver à l'endroit où vous êtes, canettes de soda, bouteilles, cartons, mégots de cigarettes, etc...

un simple geste, et vous pouvez transformer un paradis naturel en un site d’enfouissement.


6º Ne pas faire de feux pendant la saison à risques, beaucoup de feux de forêt on démarré par imprudence ou négligence, mieux vaut prévenir que guérir.

 

Aviso legal | Política de privacidad | Política de cookies
Copyright © 2008 - 2019 Ecosistemasdiana.com