Depuis des temps immémoriaux, il existe beaucoup d'histoires, de légendes et même des poèmes sur le bison d'Europe. Ce est seulement une petite partie d'entre euxSi ​tu connais une légende dont nous n’ayons jamais entendu parler, envoie-nous la, elle sera posté sur cette page.

 


LA LÉGENDE DE LA FONDATION DE LA MOLDAVIE

 Vous pouvez trouver cette légende dans le livre de Dimitrie Cantemir "Description de Moldova", qui fût écrit au début du XVIII siècle en Amérique:

 

”... Dragos, le fils du prince Bogdan  decida de partir avec ses trois cents chasseurs vers les montagnes des Carpates á l´est. Au cours du voyage, Ils trouvérent par hasard la piste d'un taureau sauvage en langue Moldave appelé "Zimbru".  Fuyant les chasseurs, le bison traversa une grande rivière, mas fût tue par les flèches des chasseurs. 

Le chère chienne de Dragos, appelé Molda, en poursuivant l'animal, se précipita dans le fleuve après lui, mais la rivière était trop profonde et rapide, de sorte que le pauvre chienne se est noya. En mémoire de sa chienne Dragos appela cette rivière - Moldova (et plus tard le pays: Moldavie)... et ​pris aussi la décision de sculpté sur le bouclier la tête du taureau sauvage “ Bison “.

D. Cantemir "Description de Moldova." Chisinau, 1973

En russe le mot «bison» est prononcé "zubr", tout comme le "zímbru» en comme Moldave.


LÉGENDE DE CLAN "WIENIAWA"

Un des plus célèbres châteaux de Moravie (région historique de l'Europe de l'Est, qui, depuis 1945 appartient á la République Tchèque), construit probablement au milieu du XIIIe siècle et appartenait à la famille légendaire et noble de Pernstein. Sur la porte d'entrée du château se trouve le blason de Pernštejn, clan »Wieniawa." Avec la tête d'un bison sans cou, tourné vers le spectateur.

Selon la légende, le roi ​tomba sous ​le bison pendant la chasse, ​celui-ci fût sauvé ​par un ​de

ses chevaliers, appelés Lastek, qui s​’empara​ du bison par les cornes ​en le tirant vers le

côté​. Lastek bris​a une branche d’un jeune  chêne, le passant au travers des narines du bison

à la place de l’anneau. Puis il l’apporta devant son roi​. Le roi appela Lastek: "Wien haw",

c’est à dire​, "Comme seul," ​après ​le bison​ fût livré aux serviteurs du palais qui ne ​sachant pas dominés l’animal, celui-ci s’échappa. Lastek le poursuivit et le tua avec son épée. Pour le récompenser, le roi donna à Lastek des terres ​ainsi que des armoiries,​ appelé​es​ «Wien haw» ou «Wieniawa».

Depuis ce temps, les armoiries des chevaliers ​issues de la famille Lastek ​sont toujours décorés d’une​ énorme tête de bison.

Aviso legal | Política de privacidad | Política de cookies
Copyright © 2008 - 2019 Ecosistemasdiana.com