QUESTIONS ET RÉPONSES

      SUR LE BISON EUROPÉEN


Quelles sont les différences entre le Bison Européen et le Bison Américain?


Le bison Américain (Bison bison), connu aussi comme le buffle américain, se trouve uniquement en Amérique du Nord. Le bison européen (Bison Bonasus ou wisent) se situe en Europe et au Caucase, et dans les deux cas, sont les plus gros animaux terrestres .

 

Les bisons américains sont connus pour vivre dans les grandes plaines. Le bison européen préféré les forêts et les bois. Les deux espèces furent chassés jusqu’à leur quasi disparition durant les siècles XIX et XX, et si le bison américain n’est plus une espèce en danger ni en voie de disparition, son homologue européen reste et malgré lui une espèce vulnérable. 

 

Il existe aussi des différences physiques et de comportement entre ces deux bisons. L’américain a 15 côtes et quatre vertèbres lombaires, alors que l’européen possède 14 côtes et cinq vertèbres. Les bisons européens adultes sont plus grands en hauteur et plus minces dans leur constitution ayant les pattes plus longues. Le bison américain tient à suivre les pâturages étant sa durée de vie moins longue que celle du bison européen.

La tête du bison américain est plus tombante. Son corps est plus poilue et d’une couleur plus sombre, malgré que sa queue à moins de poils que celle du bison européen. Les cornes pointues du bison européen font une courbe, ce qui le rend plus habiles et experts dans les luttes, à différence du bison américain dont les cuirs lui donne un avantage pour l’attaque. On peut aussi les reconnaître par la bosse qu’ils ont au cou, plus développée chez le bison américain.

 

Le bison américain est plus facile à apprivoiser: au fait il existe des shows avec eux et beaucoup de fermes en Amérique ont changés les vaches par les bisons. Le bison européen ne peut pas être apprivoisé.

                 LE BISON AMÉRICAIN                                     LE BISON EUROPÉEN


Quel est l’origine du mot "bison" ?

"Bison" est un mot grec que signifie "similaire au "boeuf", et fût utilisé pour ces animaux à partir de 1774, alors que le "buffle" a ses origines en 1625 chez les maîtres pelletiers de France lorsqu’ils travaillaient avec des peaux de bisons, et les appelèrent "boeuf", ce qui veut dire boeuf où taureau. Ainsi nous pouvons voir que les mots "bison" et "buffle" ont une signification similaire; malgré que le mot "bison" peut être considéré scientifiquement plus correct, "buffle" l’est aussi apparaissant dans beaucoup de dictionnaires, comme un terme acceptable pour définir l’American Buffalo ou bison américain.


Le terme "buffle" ne serait pas le plus approprié pour cet animal, car il a très peu à voir avec les deux vrais buffles existants: le buffle d’eau asiatique et le buffle africain. Le mot "buffle" fût enregistré pour la première fois en 1635 pour les mammifères d’Amérique du Nord ayant une histoire plus longue que le terme "bison" qui lui fût enregistré pour la toute première fois en 1774.


Information plus complete: palaeos-blog.blogspot.com (en espagnol)


Pourquoi le Bison Européen est-il si utile pour nos forêts et les écosystèmes?

Dans la chaîne trophique le rôle primordial du bison est celui de nettoyer nos bois et forêts.

Le bison mange plus de 350 espèces différentes de plantes, mais surtout du "bois": écorce, arbustes, buissons, et les jeunes pousses des arbres. Il peut se nourrir de ce que les autres espèces ne mangent pas. Par conséquent il nettoie la forêt tout en permettant la création de pâturages pour les autres animaux en prévenant aussi les risques d’incendies. Étant le plus gros animal d’Europe, il fertilise et enrichit le sol. Partout ou il passe il reste un pâturage renouvelle où des plus petits animaux peuvent y vivre. Les gens en bénéficie aussi, puisque les prédateurs auront de quoi de nourrir et ne mangeront pas le troupeau.


Pourquoi restaurer une espèce déjà disparue, comment est le Bison Européen?

Les causes de la disparition du bison ne sont pas uniquement naturelles, c’est à dire dû à la sélection naturelle (manque de nourriture, plus d’habitats, prédateurs) mais par, l’action de l’homme sur l’environnement et surtout la chasse freinée de cet animal jusqu’à son extinction, en 1927.


La nature n’a pas eu le temps de restaurer ou de substituer la perte de ce gros animal et la conséquence de cette perte nous la subissons de nos jours: forêts et bois abandonnés, peu de diversité biologique ou nulle, les anciens pâturages envahis par les buissons, changement climatique... nous croyons au fait de préserver la biodiversité, les espèces et leurs habitats. Moins il y aura de nature plus la vie sera pénible pour l’homme.


Le Bison Européen est-il dangereux?

Le bison est un animal sauvage n’est ni dangereux ni hostile, si nous connaissons la façon d’agir pour n’importe quel animal, soit domestique ou sauvage: ne point parler à haute voix, ne point regarder fixement, ne pas trop s’approcher. Nous en concluons que le Bison est un animal tranquille, lent et amical, mais malgré tout il faut toujours tenir compte que ses mouvements peuvent être très rapides. Une mère qui vient de donner naissance et son petit est à ses abords peut attaquer.


Un bison peut se déplacer jusqu’à 35 km/h et peut couvrir de longues distances en galopant. Voici un exemple: dans un parc de bisons, prés de la clôture il ya avait un gros mâle qui se reposé, un visiteur voulu prendre une photo et comme la position de l’animal ne lui plaisait point, "la personne" lui jeta des cailloux et des bâtons pour essayer de le faire déplacer, comme il n’y arrivait pas il sauta par déçu la haie et á cet instant le Bison se releva si rapidement et sans réaction possible pour le photographe, qui fût renvoyer par dessus la haie à la case départ. Aucune blessure pour le photographe, juste une frayeur.


Il est aussi connu qu’un troupeau effrayé galopé vers les spectateurs, un guide se mit devant en agitant les mains, et les animaux changèrent de direction, et rien ne se passa.


Les bisons de Bialowieza rentrent dans les champs cultivés mais aussi dans les jardins pour voler des pommes. Même dans certains cas le garde forestier a du grimper sur un arbre parce que le bison avait envie de s’amuser.


Le Bison Européen est un animal sauvage. Pourquoi les nourrir?

Dans les forêts abandonnées, troupeau s’installe dans les clairières et peut subsister. La zone ou se situe notre parc, jouit d’un climat approprié et les animaux peuvent trouver de quoi se nourrir durant toute l’année. Nous leur donnons un peu de fourrage en cas nécessaire et pour les soigner, après, par eux-mêmes ils retournent dans la forêt.


Dans certaines réserves la vie est trés dure et ne pouvant migrer, pour trouver ce dont ils auraient besoin, plantes pour leur santé et nourriture, les gens leur donne du fourrage et des légumes riches en vitamines. Il en est de même en cas d’incendie.


Ne pouvant migrer, les troupeaux ne sont pas totalement sauvages puis qu’ils ont besoin de l’homme dans certaines époques de l’année.


Pourquoi la récupération du Bison Européen est-elle si difficile?


L’animal herbivore le plus grand d’Europe, le bison est toujours extrêmement vulnérable à son extinction, malgré tous les efforts pour le sauver. En liberté aucun individu ne survécut.


Ainsi donc, sa récupération commença avec 2 mâles et 3 femelles en âge de se reproduire, venant des 54 bisons conservés dans les zoos et par des privés. Les survivants actuels sont issus d’un seul et même mâle, avec un 90% de gênes qui viennent des fondateurs. A partir de 1950 un groupe de scientifiques procéda à des analyses sur les bisons nés chaque dix ans.


Mais malgré la croissance du nombre des bisons, les preuves génétiques ont révélés, que le troupeau possède une population génétiquement effective d’un 25 animaux, alors que généralement le chiffre devrait être de 50, pour être à l’abris de l’extinction, causée par les effets dangereux de l’endogamie ou par manque de gênes pour s’adapter à son nouvel environnement.


Il est clair que malheureusement, le bison européen n’a pu se récupérer de

ce problème génétique, souffert au XX siècle. Les effets négatifs de sa génétique entraînent une basse taxe de reproduction, un effet préjudiciable sur la croissance du squelette ainsi qu’une très basse résistance immunitaire contre les maladies et les pathogènes.


De nos jours il n’existe malheureusement pas de remède pour sa récupération génétique, seul reste espérait que la nature répare le mal causé par l’homme.


Quels pays de nos jours protègent le Bison Européen ?

Le troupeau le plus important, avec plus de 700 bisons, habite la forêt vierge de Bialowieza, qui s’étend de la Pologne jusqu’en Biélorussie. Les autres exemplaires sont distribués entre la Lituanie, l’Ukraine, la Russie, l’Allemagne, les Pays-Bas, l’Espagne, et quelques autres. Récemment de nouvelles réserves ont été ouvertes au Caucase et en Roumanie.

La population totale de bisons recensés le 31 décembre 2015 était de 6.083 individus.

 

Voici un peu d’information sur notre parc de Bisons Européens en Catalogne.

Le parc fonctionne sans argent public, sans un support de toute association et sans aucun type d’investissement.

 

Tout se fait grâce à une grande illusion pour le projet, un énorme effort et travail de son IE et directeur - Santiago Baos Rodríguez, c’est avec l’aide sincère de nos amis, et aussi grâce à l’envie de travailler et de porter à terme ce projet en gestation depuis 8 ans, que l’on a pu ouvrir ce parc en 2014.

 

Aujourd'hui, nous sommes à la recherche de nouveaux territoires où placer notre bison. Parc en Catalogne, pour des raisons qui ne dépendent pas de nous, est fermé.

 

Aviso legal | Política de privacidad | Política de cookies
Copyright © 2008 - 2019 Ecosistemasdiana.com